Aller au contenu

Guest in Time

La saison touristique estivale 2021 en France

Dans cette revue de presse, je vous propose de faire le bilan de la saison touristique estivale 2021 en France. À la veille de la rentrée des classes, les premières analyses tombent sur la reprise de l’activité touristique. On commence à entendre que les réservations touristiques ont augmenté par rapport à 2020 et même par rapport à 2019. Alors oui, mais non.

Les syndicats des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration parlent d’un bilan de saison touristique estivale mitigé. Voir catastrophique pour certains acteurs du tourisme. Ils en appellent à la prolongation des dispositifs d’accompagnement. Nous ferons le point sur les aides gouvernementales en cours lors de cette rentrée 2021.

Finalement, que votre saison touristique estivale ait été bonne, mitigée ou mauvaise, il est temps d’anticiper l’avenir. Et particulièrement l’avenir proche. Comment pouvez-vous vous préparer pour l’été indien ?

Le bilan de la saison touristique estivale 2021 en France

ADN Tourisme, la fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme a publié le premier bilan de la saison touristique estivale. Le communiqué de presse, publié le 27 août, s’intitule « Saison touristique estivale 2021 : un premier bilan des tendances ».

La saison touristique estivale de 2021 versus 2020 et 2019

Ce communiqué de presse annonce que la fréquentation touristique en France est en progression par rapport à 2020. Cependant, ADN Tourisme observe toujours une fréquentation inférieure à celle de 2019. Et explique tout simplement ce phénomène par le recul des clientèles étrangères du fait de la crise sanitaire internationale.

Et pourtant, certains défendent que la saison touristique estivale 2021 ait été encore meilleure que celle de 2019. Qui battait déjà des records. Et ce n’est pas tout à fait faux. En effet, dans son article intitulé : « Tourisme : les Français ont sauvé la saison estivale »,  le Figaro rapporte les propos de Didier Arino, directeur du cabinet spécialisé Protourisme. Selon lui : « Le chiffre d’affaires des hébergements marchands a augmenté d’environ 10 % cet été par rapport à 2019, hors tourisme urbain ». Jean-Baptiste Lemoyne, appuie ces propos dans une interview pour LCI : « Tourisme en France, une saison sauvée, selon J.-B. Lemoyne » et annonce : « Les Gîtes de France sont à +10 % par rapport à 2019 ». Toujours dans le même article du Figaro, David Lisnard, président du CRT Côte d’Azur France et maire de Cannes avancent : « La Côte d’Azur a pratiquement retrouvé ses niveaux touristiques records de 2019 ». L’Echo Touristique dans son article : « Été 2021 : l’hôtellerie française sort la tête de l’eau » appuie ces propos puisque selon un rapport de MKG Destination : « Le littoral signe […] des performances remarquables, avec en moyenne seulement -3,1 points de taux d’occupation par rapport à 2019, et même +7,2 % de chiffre d’affaires ».

Tous ces propos sont enthousiasmants, certes, mais ne crions pas victoire trop tôt. La crise du Covid a impacté la saison touristique estivale 2021. Ces chiffres sont en effet à nuancer.

La saison touristique estivale a été sauvée grâce à la clientèle française

ADN Tourisme nous confirme que 59 % des Français sont partis en séjour au cours des mois de juillet et août. Et 90 % de ces séjours ont eu lieu en France. Mais les Français étaient en quête de vacances dans des espaces moins fréquentés (58 % d’entre eux). Lors de cette saison touristique estivale, c’est le littoral français qui a été le plus plébiscité. Remportant près de 4 séjours sur 10. Suivi par les séjours à la campagne : environ 30 % des séjours. Ce sont finalement les espaces urbains qui sont au bas du classement . Malgré une légère hausse par rapport à 2020.

En effet, suite aux effets de la crise, les Français ont beaucoup plus misé sur les séjours au calme. Ce qui explique les excellents résultats de la campagne. Légèrement au détriment des zones urbaines.

Légèrement, car ce qui fait réellement du tort aux zones urbaines c’est le manque de touristes étrangers. Et notamment à Paris comme le souligne Tour Hebdo dans son article intitulé : « Bilan provisoire, un été satisfaisant, mais sans les touristes étrangers ». Ce sont les hôtels milieu et haut de gamme qui ont le plus souffert. Certains hôtels parisiens étant même resté fermés pour le mois d’août. Les chiffres de MKG Destinations publiés par l’Echo Touristique appuient ce fait puisque : « Paris et l’Île-de-France, qui pèsent habituellement plus d’un tiers du chiffre d’affaires du secteur, sont encore et sans surprise, à moins de la moitié de leurs niveaux pré-Covid (-56,2 % de chiffre d’affaires à Paris et -50 % en Île-de-France par rapport à l’été 2019) ».

La saison touristique estiale nous laisse donc observer que la situation s’améliore. Mais pas de façon équivalente pour tout le monde.

Un bilan de saison touristique estivale positif mais pas extraordinaire pour les locations de vacances

ADN Tourisme poursuit son communiqué de presse en indiquant que les séjours chez des parents et amis sont en baisse par rapport à 2020. Malgré que ce soit les hôtels qui ont bénéficié de cette migration de comportement (+8 points des séjours par rapport à 2020), les locations de vacances ont accueilli 20 % des séjours, tout comme en 2020. Il s’agit d’un mode d’hébergement touristique qui plaît de plus en plus aux Français.

Ces chiffres nuancent donc les propos de Jean-Baptiste Lemoyne qui annonçait +10 % (de nuitées ou de chiffres d’affaires ?) pour Gîte de France. Cette croissance ne semble donc que toucher le label Gîtes de France ou les établissements labellisés Gîtes de France.

Une saison touristique estivale mitigée donc, qu'en est-il du plan de relance pour le tourisme ?

Le plan de reconquête et de transformation du tourisme

Le 2 juin 2021, Emmanuel Macron annonçait un plan de reconquête et de transformation du tourisme rappel Le Figaro dans son article : « Plan Reconquête tourisme : lancement des concertations à Châtelaillon-Plage ». Dans ce même article, Le Figaro annonçait le lancement des concertations entre les ministères de l’Économie et du Tourisme, les acteurs économiques et les élus de l’ensemble de nos territoires, le jeudi 8 juillet.

Pour rappel ce plan a pour objectif selon le Président de la République de : « soutenir l’investissement des acteurs du tourisme et de les accompagner dans une logique de transformation en intégrant toujours plus de dimensions de durabilité et de numérisation », « au-delà des aides d’urgences mises en place par le Gouvernement ».

Les résultats de ces concertations et le plan devraient être communiqués cet automne. Mais en attendant, qu’en est-il des aides gouvernementales pour les entreprises du tourisme en difficulté ?

Vers un prolongement des aides d'urgences ?

Le vendredi 27 août, les organisations patronales des cafés, restaurants, hôtels et discothèques, ont soutenu que l’activité estivale est en recul de 20 % par rapport à l’été 2019 rapporte l’Echo Touristique dans son article : « Bilan de l’été : l’hôtellerie-restauration toujours loin de son niveau d’avant crise ». Le syndicat des indépendants de l’hôtellerie-restauration (GNI), l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), le Groupement national des chaînes hôtelières (GNC) et le Syndicat national de la restauration thématique et commerciale (SNRTC) réclament donc au gouvernement : « le prolongement du dispositif d’accompagnement, du fonds de solidarité au-delà du 31 août et des solutions […] pour repousser le remboursement des Prêts garantis par l’État ». Pour le moment, le gouvernement n’a pas encore répondu à cet appel. De plus amples informations seront peut-être communiquées lors du dévoilement du plan de reconquête.

En attendant, le Gouvernement a mis en place un site internet pour le Plan Relance Tourisme : https://www.plan-tourisme.fr/. Sur ce site, en tant qu’acteur économique du tourisme, vous avez la possibilité de remplir un formulaire. Il vous permettra de vérifier votre éligibilité aux aides qui vous concernent. Et afin de ne rien oublier, je vous transmets le lien vers le dossier de Veille Info Tourisme : « Dossier — Les mesures d’aide au secteur du tourisme » qui reprend mois par mois depuis avril 2020, toutes les aides mises en place par le gouvernement et les régions pour les acteurs du tourisme. Veille Info Tourisme vous fournit systématiquement un lien vers un article explicatif de chacune des aides. N’hésitez pas à le consulter.

Une saison touristique estivale qui va se prolonger en septembre

Elloha et Booking.com misent sur le mois de septembre

Et ensuite ? La bonne nouvelle est que tous les indicateurs sont au vert pour présager d’une saison touristique estivale qui va se prolonger en septembre, voire jusqu’à la Toussaint. C’est le blog Elloha dans son article : « L’été jouera-t-il les prolongations jusqu’à la Toussaint » qui en parle. Elloha s’appuie sur 4 facteurs pour annoncer un prolongement de la saison touristique estivale sur le mois de septembre :

  • Les propos de Didier Arino, directeur de Protourisme. Il observait début août une hausse des réservations pour le mois de septembre de 10 à 15 % selon les régions ;
  • Ellhoa a observé une tendance sur les données de leurs abonnés (Elloha est un Chanel manager). De nombreux Français ont, pour la première fois, décalé leurs vacances à l’après-saison ;
  • Contrairement à juillet et août, la météo devrait être agréable en septembre. Particulièrement sur la moitié sud de la France.
  • La stabilisation du Covid et la croissance exponentielle du nombre de vaccinés.

 

Elloha, dans un second article, confirme cette tendance par le comportement de l’OTA Booking.com : « Booking fait (aussi !) le pari de l’été indien ». En effet, Booking.com parie également sur le prolongement de la saison touristique estivale. Et propose actuellement une opération de ventes Flash Deals. Ces ventes ont lieu toutes les deux semaines et à jours fixes, pour une durée de 36 heures seulement. Les clients de Booking.com peuvent ainsi bénéficier de réduction pouvant aller jusqu’à -30 %. Bien sûr ces réductions sont à la charge de l’hôtelier. Pour en savoir plus sur les ventes Flash Deals Booking.com, vous pouvez consulter la FAQ de Booking Partner.

Vers un prolongement des aides d'urgences ?

Finalement, Elloha toujours, vous livre les astuces pour bien réussir votre mois de septembre : « Réussir l’été indien, c’est maintenant ! ». Cet été, les <strong>réservations pour le mois de septembre</strong> ont commencé début juillet. Soit deux semaines avant par rapport à la normale. Mais rassurez-vous il n’est pas trop tard pour agir et redresser la barre. Voici les 5 conseils d’Elloha, à découvrir plus en profondeur sur leur blog :
  • Créez des plans tarifaires pour la saison automnale ;
  • Sur votre site web, ajoutez une page de contenu dédiée aux vacances entre l’été et l’hiver ;
  • Renouvelez votre contenu lié au Covid ;
  • Mettez en évidence toutes les commodités qui feront le bien-être des clients ;
  • Mettez en place une campagne pour attirer des clients, nouveaux et anciens.

Conclusion

Vous l’aurez compris, les effets de la crise sanitaire sur l’activité touristique ne sont pas encore derrière nous. Cependant le taux de vaccination et le recul des contaminations laissent présager de prochains mois plus cléments. L’activité devrait reprendre petit à petit pour retrouver, je l’espère le niveau que nous avons connu en 2019. En attendant, ne vous laissez pas abattre et continuez à développer votre activité. Comment ? En vous adaptant aux contraintes et changements dus à la crise.

Ce qui est certain, c’est que cette crise aura modifié le comportement des voyageurs, et ce de façon pérenne. C’est pour cette raison qu’il est plus que jamais nécessaire de rester informé sur l’actualité. D’observer les comportements et de partager vos expériences entre professionnels du tourisme. C’est grâce à toutes ces informations que vous pourrez adapter la stratégie de commercialisation de votre location saisonnière pour atteindre vos objectifs.

Si vous souhaitez que je vous accompagne dans la création ou la mise à jour de votre stratégie de commercialisation, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous de découverte avec moi : rendez-vous de découverte. Ensemble, nous envisagerons de la meilleure façon de faire pour vous permettre d’augmenter vos réservations tout en baissant vos commissions et en vous permettant de maîtriser la gestion de votre temps.

Partager cet article :

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Autres articles

Comment bien préparer sa saison estivale 2022
Actualité des locations saisonnières en France
Sophie Audrin

Comment bien préparer sa saison estivale ?

Hors de question de passer à côté de votre saison estivale 2022. Après deux années de torpeur, vous avez besoin de ces réservations pour redresser la barre, récupérer votre confiance en vous et en votre prestation et surtout rendre le sourire à votre banquier ! En analysant les articles de presse du mois de mai, je vous ai sélectionné une série d’articles. Ils vous permettront de bien vous préparer à la saison estivale 2022.

Read More »
Comment encaisser vos réservations sereinement
Commercialisation en ligne
Sophie Audrin

Comment encaisser vos réservations sereinement ?

Entre les acomptes, les arrhes, le paiement du solde, les canaux de distribution directs et indirects, qui ne s’est pas posé la question : « comment encaisser facilement et sereinement mes réservations ? ». Dans cet article, je vous propose un classement des solutions d’encaissement par moyens de paiement que vous pouvez proposer aux voyageurs pour payer les acomptes, les arrhes et le solde de leur réservation

Read More »
Saison 2022 ajustez la stratégie commerciale de votre hébergement touristique
Actualité des locations saisonnières en France
Sophie Audrin

Saison 2022 : ajustez la stratégie commerciale de votre hébergement touristique

Dans cette revue de presse, nous ferons le point sur l’environnement des hébergements touristiques en France suite à la sortie de crise. Puis nous essayerons de répondre à la question suivante : « comment adapter sa stratégie commerciale ». Finalement, nous reviendrons sur les développements et les nouveautés des plateformes de référencement en ligne.

Read More »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *